La Motricité Libre

Peut-être la pratiquez-vous, peut-être n’en avez vous jamais entendu parler… C’était mon cas avant d’accoucher… Personne ne nous en parle ! Mais alors qu’est-ce donc ?

Comme le nom l’annonce, il s’agit de laisser son bébé libre dans sa motricité, ne pas entraver son développement psychomoteur en le forçant à être dans des positions pour lesquelles son corps, sa musculature ne sont pas prêts !

En théorie, ne pas asseoir l’enfant tant qu’il ne sait pas le faire de lui même, ne pas le mettre debout de la même façon… Lorsqu’il se met seul dans une position, son corps a effectué le chemin pour y arriver, il est donc moins anxiogène pour lui de devoir s’en sortir.

Dans la pratique, cela a été compliqué pour moi. En effet, la nounou ne pratique pas la motricité libre et l’ayant découvert tard, je n’ai jamais eu l’occasion d’en discuté avec elle. Donc vers les cinq mois de S. elle le mettait assis. Du coup, à la maison, il râlait, allant même jusqu’à hurler car il voulait être assis. Nous limitions au maximum mais quand la crise était trop forte, nous cédions… Déjà… Pour autant je ne le posais jamais assis, mais couché et je lui « montrais le chemin » pour s’asseoir ! Ce n’est que depuis une semaine (casi neuf mois) qu’il y arrive seul !

Je pense que ce doit être quelque chose de très intéressant à suivre, je regrette un peu de l’avoir découvert si tard et donc ne pas avoir pu le faire plus que ça.

Cet article est très court car je n’ai pas vraiment d’expérience sur le sujet, mais je pense qu’il est bon d’en discuter, de faire connaître cette « pratique ». Vous trouverez pleins de sites et blogs internet sur le sujet! Je vous partage juste quelques flyers trouvés qui sont parlant pour moi!

motricite_libre_assis motricite_libre_sol2

 

 Et vous ? Connaissiez vous ? La pratiquez vous ?

Publicités

3 réflexions sur “La Motricité Libre

  1. J’ai moi même pratiqué la motricité libre mais sans le vouloir, enfin sans faire de recherche. Je trouvais dommage de mettre mon fils dans un parc (pourtant que j’avais acheté mais jamais monté).
    Nous avons donc opté pour un sur-matelas, posé à même le sol au tout début avec tous pleins de jouets et de choses a découvrir. Puis nous avons reçu en cadeaux des dalles de mousses. Mon fils a pu être complètement libre de ses mouvements et évoluer à sa guise: se retourner, se soulever, ramper, grimper sur la table basse (mauvaise idée), marcher à quatre pattes, se lever grâce aux meubles et puis marcher… Alors oui, j’ai passé pratiquement une année avec un sur-matelas dans le salon, pas très esthétique, mais je m’en fiche complètement. Voila mon expérience.

    J'aime

    1. Merci Rébecca pour ton témoignage! Je confirme, cela fait presque un an que j’ai un tapis d’éveil multicolor au milieu de mon salon également Mais je pars du principe que l’enfant est aussi chez lui! Alors l’esthétique attendra quelques années!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s