Je suis une Mam’Ange…

Coucou,

Et non, je ne vous ai pas oublié! Il est vrai qu’avec ma mère et mon beau-père à la maison, nous avons profité tous ensemble et je n’ai pas pris le temps de vous écrire d’articles!

Dans l’un des derniers, (que vous retrouverez ici, pour celles/ceux qui n’ont pas eu l’occasion de le lire) je vous disais que j’avais vécu une fausse couche.

 

Alors c’est de cela dont je veux vous parler. Ce n’est certes pas très gai pour nos retrouvailles, mais cela me tenait à coeur de vous traiter ce sujet!

 

En mai 2013, nous prenons la décision que j’arrête la pilule contraceptive. Comme tous les couples, nous espérons que cela fonctionne rapidement… Mais après bien de faux-espoirs dus à des cycles interminables de 45 jours en moyenne, nous avons pris du recul et pris les choses avec plus de patience… Facile à dire quand on attend qu’un enfant depuis des années… Mais la nature fait les choses à son rythme… Par chance, mes cycles réduisaient chaque fois un peu, du coup, j’avais un « repère » sur un potentiel retard…

Alors vous imaginez bien que lorsque début novembre, deux jours de retard s’offrent à moi, je me précipite à faire un test… Qui s’avère POSITIF!!

Nous étions tellement contents. Ne croyant pas au fait que de l’annoncer avant les Trois mois puisse porter malheur, nous l’annonçons progressivement à nos familles… Tout le monde est heureux pour nous même si surpris car personne ne s’y attendait… (Nous venions d’annoncer notre mariage pour 2 ans plus tard…)

Début de grossesse sympa, quelques nausées au réveil, la poitrine qui augmente… Rien de méchant… 1 kg qui s’installe tranquillement…

Début du 2ème mois, je décide de prendre le RDV pour l’écho du premier trimestre… RDV pris pour le 16 décembre. Au cours de ce mois-ci, les symptômes s’atténuent, je m’en inquiète mais tout le monde me rassure en me disant que c’est normal! Mais plus la date de l’échographie approchait moins j’y croyais… Comme un 6ème sens qui me préparait au pire… Je n’arrivais pas à me projeter sortir de l’examen et appeler toute la famille enthousiaste…

C’est alors, depuis que je l’ai vécu que j’en suis encore plus convaincue : le physique et le psychique sont intimement lié.

Car en effet, la journée du 16 décembre, fut horrible… Nous nous présentons à l’échographie à l’heure, patientons le temps de dizaines de minutes de retard… Finissons par être pris en charge par un radiologue plutôt froid, sans doute agacé du retard accumulé… Il commence une écho pelvienne, mais ne voit rien, alors me propose un examen endovaginal… Moi agréable mais plus précis…

Et là, le verdict tombe sans aucune empathie : « Vous êtes sûre d’être à 12SA? Non car pour moi l’embryon a tout au plus 4-5SA vu sa taille et l’absence de rythme cardiaque… Soit vous vous êtes trompée de datation, soit il est mort« . Tellement stupéfaite par cette façon d’annoncer ça, je n’ai pas réussi à répondre autre chose que « D’accord« . Je me suis rhabillée, nous avons attendu les résultats et sommes sortis… C’est en claquant la porte que je me suis effondrée; Paps ne disait rien, ne montrait rien car il savait que j’en avais assez… Nous avons appelé le médecin traitant qui m’a conseillé de faire des prises de sang tous les 2 jours 3 fois de suite pour voir l’évolution du taux à confronter à l’échographie.

Fin de semaine, j’appelle le laboratoire à 17h pour les résultats : taux effondré… Il n’y a plus d’espoir… Mais que faire? Nous sommes un vendredi soir, veille de fêtes de noël durant lesquelles nous devons voir toutes nos familles (dont une cousine qui vient d’accoucher…). J’averti Paps, qui me dit qu’il sort du travail pour m’amener aux urgences voir un gynéco…

Arrivés à la clinique, nous sommes reçus par l’infirmière d’orientation… Là aussi, tellement aimable, qu’elle pourrait changer de métier! Lorsque je lui explique l’objet de ma venue, elle ne trouve à me répondre que : « Ben pourquoi venir aux urgences si vous avez déjà fait les examen en externe?« . Je ne peux m’empêcher de lui répondre « j’ai mon bébé mort en moi, veille de noël et de week-end, pas de fausse couche spontanée en 8 semaines et c’est pas mon médecin traitant qui va pouvoir m’aider pour ça« . Sur ce, elle appelle le radiologue de garde qui souhaite me faire une échographie pour valider le diagnostic. J’enchaîne avec une visite avec une sage-femme… J’avoue que je ne me rappelle plus du tout ce qu’elle nous a dit… Pour finir, après 3 heures d’attente, par voir le gynécologue de garde… Etant donné que je travaillais dans cette clinique, j’avais une appréhension de le rencontrer, j’en connaissais la réputation…

Après auscultation, il m’expose les différentes solutions qui s’offrent à moi : attendre le déclenchement spontané, prendre un comprimé qui va provoquer le déclenchement ou alors subir une aspiration embryonnaire… Vu la situation, je prends la 3ème option. RDV pris pour le lendemain…

Tout se déroula très bien! J’ai souffert pendant 2 jours, contractions régulières et grosse fatigue… Nous avons été au noël organisé par la famille de Paps (seul son père était au courant). Nous n’avons rien dit, la joie était portée sur la petite nièce qui venait de naitre… Cela a été un séjour très éprouvant psychologiquement…

C’est une épreuve que je n’aurais jamais pensé vivre, selon la théorie médicale, nous n’avions aucun facteurs de risques… Je ne sais pas si son coeur s’était mis à battre ou pas… Je sais juste que j’ai été enceinte mais jamais Mams de cet enfant. Il y a des épreuves biens plus dures qui m’attendent… C’est un épisodes de ma vie mais pas un drame! J’en parle librement et sans aucun tabou. Je pense que mon physique et mon psychique m’avait préparée! Et sans ça, je n’aurais jamais rencontré Le Fils de ma Vie : S.

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Je suis une Mam’Ange…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s